Les traditions Venda parmi la population de la province de Limpopo diffèrent de celles des autres groupes ethniques. Tout en révérant les ancêtres, les croyances Venda incluent un python blanc et des esprits aquatiques qui doivent être nourris. Les artistes occupent une place particulière dans leur culture. Ils sont supposés avoir des liens directs avec le monde des esprits.

Les traditions Venda remontent aux grandes colonies fortifiées trouvées dans la province de Limpopo et au Zimbabwe. Les Venda ont été l’un des derniers groupes africains à migrer au sud du fleuve Limpopo. Quand ils ont déménagé dans l’Afrique du Sud actuelle, ils ont trouvé une région abondante qu’ils ont nommée Venda (endroit agréable) et s’y sont installés. Leur histoire locale a commencé dans les vallées et les montagnes de Limpopo, où leurs ancêtres ont établi une grande civilisation centrée autour de Mapungubwe.

Bien que gouverné par des rois, la position des femmes dans la culture Venda est inhabituelle en Afrique. Elles sont en effet encouragées à occuper des postes de responsabilité dans la société. Les enfants et les personnes âgées de la tribu ont leur propre rôle à jouer. Ceci est lié aux croyances des Venda en leurs ancêtres, qui sont impliqués dans leur vie quotidienne. Venant juste de rejoindre le plan terrestre, les enfants sont toujours proches des ancêtres. Les personnes âgées sont également proches des ancêtres, car ils vont bientôt rejoindre le royaume spirituel en mourant. Le roi dans les traditions Venda est considéré comme un ancêtre vivant, ce qui lui garantit dévotion et respect. Il a même sa propre langue, suggérant davantage sa divinité.

Il existe de nombreux sites sacrés à Limpopo où les Venda vont communiquer avec leurs ancêtres. Le lac Fundudzi, situé dans les montagnes de Soutspansberg, est l’un des plus estimés, car on croit que c’est là que vivent le python blanc – le dieu de la fertilité – et d’autres esprits mystiques (zwidutwane). Un certain nombre de rituels et de traditions sont impliqués dans l’interaction entre le peuple Venda et les esprits du lac Fundudzi.

Ce qui distingue vraiment les Venda des autres groupes d’Afrique du Sud, c’est le rôle de l’art dans la communauté. Le monde des esprits appelle les artistes, par le biais de rêves et de visions inhabituelles, à accomplir leur destin et à donner à leur travail une énergie surnaturelle qui les place sur le même plan social qu’un guérisseur traditionnel.

Mhondoro-Game-Lodge-Limpopo

Questions or more information?


or email us: || call us: +27 87 150 2314